mardi 30 septembre 2014

Le pensionnat de Mlle Géraldine, T1 étiquette & espionnage de Gail Carriger

Titre: Étiquette & Espionnage
Auteur: Gail Carriger
Édition: Orbit
Nombre de pages: 353
Résumé: Angleterre, début du XIXème siècle. Sophronia est un défi permanent pour sa pauvre mère: elle préfère démonter les horloges et grimper aux arbres qu'apprendre les bonnes manières! Mme Temminnick désespère que sa fille devienne jamais une parfaite lady, aussi inscrit-elle Sophronia au Pensionnat de Mlle Géraldine pour le perfectionnement des jeunes dames de qualité...



J'ai lu ce livres depuis 2 semaines mais par manque de temps je n'écris cette chronique que maintenant et je vais essayer tant bien que mal de me souvenir de se que j'ai ressenti en le lisant.



Bon alors, d'abord les personnage. Ils sont pour la plupart bien réussi, on n'a pas trop le temps de découvrir la famille de Sophronia puisqu'elle part très rapidement au pensionnat ( juste après l'épisode du trifle!)  et qu'elle ne revient que peu de temps à la fin du livres; Et puis de toutes façon on est dans l'action dans la fin du roman ainsi que lors du chemin vers le pensionnat au début. Étrangement, il y a peu d'action dans tous le milieu du roman qui sert plutôt à poser les bases de la série.


Il y a beaucoup de chose auxquelles on ne s'attend pas forcément et qui permettent de garder le rythme.

Et enfin, la légère présence du fantastique avec les loup-garou et les vampires est très bien dosé et permet de ne pas se déconcentrer de l'histoire principale.


Conclusion: un bon début de série même si j'attends la suite pour avoir un avis complet.


"C'est une chose que d'apprendre à faire une révérence comme il faut.
 C'en est une autre que d'apprendre à la faire en lançant un couteau."

jeudi 11 septembre 2014

200 jours, 0 achats!




Oui vous lisez bien. Oui je suis folle.  Quoi que petite correction, je crois que je suis complètement tarée...

Bon enfin bref, après avoir hésité quand même un peu j'ai décidé de me lancé.    Peut être un peu vite, mais j'en ai parlé avec ma prof de français (que j'adore et elle m'a assuré que j'y arriverais jamais. Alors juste pour lui prouver le contraire je me lance!



Mais bon faut peut être pas exagérer, j'ai quand même le droit à une ou deux exceptions. Je pense que ce sera soit pour le salon du livre du Touquet ,soit pour un autre événement. (oui je m'embête pas trop).

Ayant commencé le 9 ça devrait me mener jusqu'au... 28 mars! Ça va être dure mais au moins avec les économies que je devrait faire je vais pouvoir acheter plein de livre à la fin du challenge.


Pour plus d'info vous pouvez lire les article de Bouchon des bois et de Saefiel.


Allez courage!! I am the boss! Je vais y arriver!!!

samedi 6 septembre 2014

Obsession de Catherine Kalengula

Titre: Obsession
Auteur: Catherine Kalengula
Éditeur: Hachette
Collection: Black moon
Nombre de pages: 243
Résumé:  Je sens de nouveau l'étrange caresse qui m'avait tant terrifiée alors que je dansais seule sur la scène du Fairhall. Envoûtée par ce souffle, je suspends tout mouvement, de peur de l'interrompre. Soudain, un murmure au creux de mon oreille. Les battements de mon coeur se bousculent.  La panique me submerge.  Comme l'autre fois, il n'y a personne près de moi.  Une seule question une seule obsession: suis-je en train de devenir folle?


Je ne sais sais pas trop par quoi commencer avec ce livre: ses personnages inexistant, son suspens inexistant ou son histoire qui laisse à désirer?
Vous l'aurez compris, Je n'ai vraiment pas aimé ce roman qui est pour moins remplis de défaut. L'histoire, d'abord, n'a rien de particulier: une française qui débarque au États Unis pour devenir célèbre, des coup de foudre un peu partout, une danse avec un balai( ce qui aurait pu être un des passages les plus marrants est réduit à un petit paragraphe de rien du tout), et un petit fantôme histoire d'avoir un personnage intéressant.
 Oui parce que les persos n'ont rien de bien génial non plus. Leurs réactions sont prévisible 10 pages avant, ils sont tous beau et gentil même quand ils deviennent méchants...
Enfin bref, inutile de continué puisque de toute façon le seule truc que j'ai aimé dans ce livre est Chance qui est le seule à avoir une vrai personnalité et à tenter de garder le suspens qui est réduit en miette par les autres personnages.

En conclusion: passez votre chemin...